Comment investir 10000 euros dans l'immobilier ?

Vous pensez qu’il est impossible d’investir avec 10000 euros dans l’immobilier ? Alors cet article n’a pas fini de vous surprendre ! Dans un premier temps, félicitations, car économiser cette somme n’est pas donné à tout le monde est l’exercice est loin d’être évident. Et ne vous découragez surtout pas en pensant que 10000 euros est une somme largement insuffisante. Dites vous que si vous économisez et que comptez investir cet argent plutôt que de la placer sur un livret A, vous êtes sur la bonne voie !
Mais pourquoi investir 10000 euros dans l’immobilier plutôt que dans un autre placement ? Est-ce un apport suffisant ? Et comment s’y prendre ? Ci-dessous, tous les éléments de réponse.

L’immobilier est la valeur la plus sûre

Pourquoi choisir l’immobilier pour placer vos 100000 euros ? Car la pierre est l’investissement le plus sûr. Ce n’est pas pour rien qu’il est le plus plébiscité des français, plus d’un tiers. On dit même que c’est une valeur refuge.
Mais pourquoi cet engouement ? Car pour contrecarrer la crise du logement en France, le gouvernement a mis en place des mesures incitatives. Citons par exemple la Loi Pinel ou le dispositif LMNP. En investissant dans du neuf, un investisseur peut bénéficier d’avantages fiscaux intéressants. Par ailleurs, la pierre est un placement qui prend de la valeur avec le temps, et est idéal pour s’assurer un revenu passif ou pour compléter une retraite, par exemple.

Emprunter avec un apport de 10000 euros pour bénéficier de l’effet de levier

Il est souvent raconté ici et là qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un apport pour faire un emprunt à la banque. En théorie, c’est vrai : rien n’oblige le banquier à demander un apport minimum. Mais dans les faits, c’est une autre histoire. Bien sûr, certains dossiers sont acceptés sans apport personnel. Mais ne vous méprenez pas : il vous faudra un dossier particulièrement solide, avec une sécurité de l’emploi, une ancienneté professionnelle, une situation financière en général stable, des revenus élevés…
Dans les faits, la plupart des établissements bancaires recommandent d’avoir un emprunt au moins égal à 10% de la somme empruntée. Avec 10000 euros, un dossier de prêt à 100000 euros peut donc être tout à fait envisageable, ce qui vous permet de financer l’achat d’un bien immobilier, comme un T1, T2, ou un appartement d’une résidence étudiante.
En empruntant ainsi de l’argent à la banque pour l’investir dans l’achat d’un bien, vous payez vos mensualités avec le loyer du locataire. Vous pouvez potentiellement répéter l’opération pour vous constituer un véritable patrimoine immobilier. C’est ce qu’on appelle l’effet de levier, et il est particulièrement puissant dans l’immobilier !

Privilégiez les villes en zones tendues

Une fois votre prêt obtenu, vous devrez trouver le bien idéal. Pour sécuriser votre investissement, privilégiez une ville ou la pression locative est forte : plus le besoin en logement est fort, moins vous risquez de connaitre des périodes de vacance locative. N’oubliez pas que chaque jour où votre bien n’est pas loué, c’est une perte sèche ! Plusieurs villes se démarquent par leur forte attractivité locative. Citons par exemple Bordeaux, Strasbourg, Montpellier, Nantes, ou Lille. Les grandes métropoles sont idéales car elles réunissent des atouts indéniables pour les futurs locataires : marché de l’emploi développé, douceur de vivre, atouts culturels, moyens de transport développés…

Acheter des parts de SCPI

L’investissement locatif n’est pas le seul levier de l’immobilier. Vous pouvez également acheter des parts de Société Civile de Placement Immobilier (SCPI). Qu’est-ce qu’une SCPI ? Il s’agit d’une société qui achète des bien professionnels et qui assurera la totale gestion de ces mêmes biens, en les louant comme vous le feriez. Leurs locataires ne sont pas uniquement des particuliers : ils louent également bureaux, des commerces, des bâtiments logistiques, des entrepôts… Mais contrairement à un investissement locatif, vous percevez une part de la société, sous forme de dividende au pro-rata de ce que vous avez investi. La rentabilité moyenne par an d’un investissement en SCPI est entre 4 et 6%.
L’investissement en SCPI est accessible à partir de 500 euros. Vous pouvez donc investir une part de vos 10000 euros dans ce placement. Évitez cependant de placer la totalité dans une SCPI : pensez toujours à diversifier vos placements pour sécuriser votre capital.

Et pourquoi pas le crowdfunding immobilier ?

Avez-vous déjà entendu parler du crowdfunding immobilier ? Ce type de financement participatif est un moyen innovant d’investir dans la promotion immobilière. Le principe est simple : un promoteur propose un projet immobilier sur une plateforme de financement participatif, et vous pouvez en quelques clics participer financièrement à ce projet. La somme minimale à investir oscille entre 100 et 5000 euros selon les plateformes. Si la projet abouti, vous êtes remboursé au bout de 12 à 24 mois, avec à la clé un rendement élevé. Celui-ci tourne en général autour de 10%/an net de frais de gestion.
Cependant, prenez le temps de considérer ce type d’investissement qui peut présenter des risques. Si le projet ne voit pas le jour ou que le promoteur fait faillite, vous pouvez perdre tout ou partie de la somme engagée. Prenez le temps de bien étudier le dossier proposé par le promoteur avant d’investir.