Catégorie : Guides conseils

Peut-on transformer un garage en cuisine ?

Si votre maison dispose d’un grand garage dont vous n’avez plus l’utilité, vous pouvez facilement transformer ce garage en cuisine. Cette rénovation est de plus en plus populaire parce que l’utilisation de votre garage est beaucoup plus abordable que la construction d’une extension à la maison.

Mais, comme tout projet d’amélioration d’un habitat, il est aussi important de bien planifier celui-ci. Une bonne planification est essentielle pour créer une pièce qui fonctionne bien et s’intègre à la structure d’origine. Elle garantit que votre nouvelle cuisine soit également fonctionnelle et confortable pour vos usages. Transformer un garage en cuisine augmente également la valeur vénale de votre bien. Alors pourquoi ne pas investir 10000 euros, ou plus, dans ce projet, et faire un paris dans l’avenir ?

Transformer un garage en cuisine

Une conversion de garage en cuisine nécessite-t-elle une autorisation de construction ?

Vous devrez d’abord consulter un architecte pour effectuer une étude de faisabilité qui déterminera s’il est même possible d’utiliser l’espace du garage. Pour une conversion de garage de base en espace habitable, vous aurez besoin d’un accord de construction, car le garage n’est pas considéré comme un espace habitable. Les salles de bain sont autorisées si elles respectent les règles, mais vous ne pouvez pas mettre une cuisine et une buanderie dans une conversion de base.

Tous les travaux à effectuer pour transformer votre garage en cuisine doivent également être réalisés conformément aux normes établies par le code du bâtiment. Du coup, lorsque vous décidez de le transformer en une cuisine, vous devrez faire une demande de permis de construire.

Par contre, vous n’aurez pas besoin d’autorisation si vous n’effectuez aucun changement structurel externe, ou si votre logement a déjà la plomberie connectée au niveau du garage.

Pour la transformation de votre garage, ceci peut vous être utile :

Planifier tôt le chauffage, la plomberie, la ventilation et l’électricité

Passer du garage à la cuisine vous permet de créer une immense étendue ouverte parfaite pour recevoir. Rappelez-vous cependant que pour l’approbation des règlements de construction, l’espace qui était auparavant le garage devra se conformer à des critères plus stricts d’étanchéité à l’humidité.

Pour cela, afin d’assurer la meilleure fonctionnalité du nouvel espace, il est important de planifier soigneusement votre chauffage, votre éclairage, votre ventilation et votre électricité. Vous pouvez opter pour un chauffage par le sol pour économiser de l’espace mural, ou vous pouvez étendre le système de chauffage central existant (mais assurez-vous qu’un ingénieur calcule les besoins en BTU et la capacité de la chaudière existante).

Prévoyez également des approvisionnements en eau chaude et froide si vous prévoyez d’installer un lavabo. Avec l’éclairage et l’électricité, il est important de prévoir soigneusement les tâches à effectuer pour éviter d’avoir à ajouter des câbles, des prises et des lumières à une date ultérieure.

La ventilation est un autre problème clé. Les fenêtres ouvrantes, équipées de ventilateurs à ruissellement, suffiront dans la plupart des cas, mais pour mieux faire, vous aurez besoin d’un ventilateur d’extraction suffisamment puissant pour gérer l’accumulation d’humidité.

Ne vous lancer pas tête baissée dans ce type de travaux : l’électricité ou la plomberie ne s’improvisent pas. Utilisez les nombreuses ressources à votre disposition sur le web. Les conseils d’un blog bricolage peuvent vous être utile, ou un courtier en travaux peut vous aider à trouver le meilleur artisan au meilleur prix.

Repenser l’aménagement de votre maison

Selon la quantité d’espace avec laquelle vous devez travailler, il se peut que vous puissiez transformer votre garage en une belle cuisine pour les membres de la famille et les invités.

La conversion de votre garage en annexe vous permettra de fournir un espace de vie séparé sans déconnecter votre nouvelle création du reste de la maison. Mais assurez-vous que la nouvelle cuisine soit accessible par la salle à manger.

Contrôler les mesures pour l’isolation

Les garages ne sont pas destinés à être confortables. Sans isolation, ils sont chauds en été et froids en hiver. Si les murs de votre garage offrent déjà une isolation, vous êtes en avance sur le jeu. Sinon, vous devrez équiper les murs d’une ossature à colombages avec une isolation entre les deux (par exemple). De plus, vous devez vous demander si votre système CVC peut gérer l’espace supplémentaire. Sinon, vous devrez installer un autre système.

Alternativement, vous pouvez installer des plinthes chauffantes, des climatiseurs de fenêtre, un plancher chauffant par rayonnement et même des radiateurs/climatiseurs mini-split. Ce nouvel espace de cuisine doit être aussi confortable que possible, quelle que soit la période de l’année.

Trouver un constructeur en bâtiment fiable

Il est très important de trouver un constructeur en qui vous pouvez avoir confiance. Contactez quelques constructeurs et demandez-leur de vous fournir un devis détaillé. Assurez-vous que tout ce que vous demandez a été cité, afin de pouvoir comparer les citations à l’identique. Appelez au moins 3 références pour chaque constructeur que vous envisagez. La clé est de travailler avec le bon architecte, entrepreneur, électricien, etc. Ces experts savent tout sur les codes du bâtiment, les normes de sécurité et votre type de projet de bout en bout. Les professionnels doivent comprendre ce qui fonctionnera et ne fonctionnera pas pour vous en gardant à cœur vos meilleurs intérêts.

Les recommandations personnelles des amis et de la famille peuvent avoir un taux de fiabilité plus élevé, mais ne vous fiez pas uniquement à cela. Faites vos devoirs ! Et rappelez-vous, le devis le moins cher n’est pas toujours le meilleur devis, ne supposez pas non plus que les devis les plus chers vous fourniront le meilleur produit.

Quelles sont les caractéristiques d’un appartement écologique ?

Depuis plusieurs années déjà, le secteur de l’immobilier s’oriente de plus en plus vers les constructions ou les rénovations à caractère écologique. En effet, cette tendance au vert intéresse davantage le grand public du fait de ses nombreux atouts. Pour rappel, les maisons écologiques sont celles qui prônent le respect de la nature et de l’environnement. Ceci grâce à leur conception qui utilise des matériaux spécifiques et leur aménagement écoresponsable.

Il faut noter qu’un appartement écologique est assez particulier. En effet, d’après les normes établies, ce type d’appartement apparaît comme une excellente solution pour la protection du globe. En effet, il offre l’opportunité de faire des économies d’énergie, d’améliorer la vie de ses habitants… En gros, un appartement écologique est assez captivant et présente plusieurs caractéristiques que nous présentons dans cet article. Car pourquoi pas investir 10000 euros dans un appartement, écologique qui plus est ?

Appartement écologique

L’adaptation à son environnement

Un appartement écologique se conçoit de telle sorte qu’il puisse autant que faire se peut tirer parti de son environnement. De façon précise, un appartement écologique est un bâtiment qui s’adapte très bien à son environnement. Son mode de fonctionnement au jour le jour est très économique en termes d’énergie. Ceci par le biais des dispositifs de création d’énergie chauffante, alternatifs ou encore par les panneaux photovoltaïques.

L’économie sur l’énergie

Un appartement écologique c’est l’idéal pour faire de grosses économies. Les différentes matières dont on sollicite pour la construction d’un appartement écologique sont moins couteux que ceux d’un appartement traditionnel. Il est vrai que les matériaux comme les panneaux pour capter l’énergie du soleil se vendent à des prix souvent élevés.

Le plus souvent, ces prix s’évaluent à un taux de 10 à 15 % au-dessus du budget global pour l’appartement. Cependant, il n’y a pas de quoi paniquer ! Ces 10 à 15 % supplémentaires vont largement être rentabilisés à moyen terme. Par la suite, il sera désormais question de réaliser des économies sur l’énergie dans une démarche eco responsable. Enfin, un appartement écologique se caractérise par un investissement sur le long terme.

L’orientation plein sud

Ce n’est pas un scoop, un appartement orienté plein sud s’expose bien au soleil et en profite grandement pendant l’hiver. De ce fait, un appartement écologique se construit avec une façade très épaisse qui s’oriente vers le sud. Ce qui permettra au bâtiment d’accueillir les rayons du soleil en période hivernale. Ainsi, cette chaleur solaire fera en sorte que l’appartement se tienne naturellement au chaud lorsqu’arrive la nuit. De plus, dans un appartement écologique, on recommande de ne pas aménager les salles de vie du côté Nord. Le mieux à faire c’est d’y aménager la buanderie ou encore une salle de bain.

Les matériaux adaptés

Pour un appartement écologique, les matériaux sont d’une grande importance. Dans un souci de confort et surtout de performance, on opte pour des matériaux capables de capter l’énergie naturelle. Par la suite, il sera question de stocker et transformer cette énergie naturelle afin de la propager dans l’appartement. L’idéal c’est de miser sur les matériaux dans des coloris plutôt sombres ou opaques.

En outre, un appartement écologique se caractérise par la présence des matériaux non polluants. Ils sont présents non seulement au moment de la construction, mais aussi lors du fonctionnement de l’appartement. Parmi eux, on peut citer entre autres le bois ; la brique ; la terre cuite ; les pierres ; le mono mur ; la laine de mouton ; le chanvre ; la fibre de bois… Ces derniers ont la capacité de bien conserver la chaleur.

Une bonne isolation thermique

L’une des caractéristiques importantes d’un appartement écologique réside dans son pouvoir d’isolation. Une isolation optimale permet de limiter les besoins en énergie tout en stabilisant la température de l’habitat entre 18 et 22 °C. Ainsi, cela est rendu possible grâce à des matériaux isolants qu’on installera dans les murs de l’appartement. Par conséquent, il y aura une réduction des ponts de chaleurs avec en bonus un confort optimisé.

Pour ce qui est des fenêtres, celles-ci sont dotées de mécanismes coulissants. C’est le cas des fenêtres à double, voire triple vitrage avec un haut rendement en énergie. Par ailleurs, un appartement écologique présente une structure bien étanche à l’air, offrant ainsi plus de bien-être. De plus, le dispositif de ventilation fait preuve d’une grande performance et d’efficacité.

Le respect de l’environnement

C’est une évidence, l’appartement écologique impacte bien sur l’environnement et la biodiversité. En effet, c’est un habitat qui se veut respectueux de la nature en tout point de vue. Que ce soit au moment de la construction ou tout au long de sa vie, l’appartement écologique préserve l’environnement. Ceci se fait grâce à son implantation suivant les principes tels que l’usage des matériaux naturels ayant subi le moins de transformation possible et la bioclimatique. Sur le chantier d’une telle habitation, la consommation en énergie est moindre avec un minimum de déchets.

La maison container nécessite-t-elle des fondations ? Si oui dans quel cas ?

La maison container est un habitat en plein essor et qui se développe par son originalité, son côté pratique et écologique.

Fondations Maison Container

A consulter également : Investir 10000 euros

La maison container nécessite-t-elle des fondations ? Si oui dans quel cas ?

La maison container nécessite-t-elle des fondations ? Cette question semble banale, mais a toute sa place. En effet, compte tenu du fait que les containers sont des boites en métal dont la structure laisse croire qu’elle est complète, il est difficile de prendre position. Certains pensent qu’une fondation n’est pas nécessaire pour ce type de maison, pendant que d’autres en ont fait des plans.

Alors, faut-il réellement une fondation pour une maison container ? Si oui dans quel cas ? Et quel type faut-il choisir ? Des réponses pertinentes vous seront données ici.

Dans quel cas bâtir une fondation pour votre maison container ?

Il est bien possible de poser une maison container sans avoir construit de fondation au préalable. Mais, attention. Cela ne peut se faire que si et seulement si le terrain devant accueillir votre boite en métal est assez résistant et stable.

En effet, les sols varient d’une région à l’autre. Et selon les saisons ou les températures, ces sols peuvent présenter des variations au fil du temps. Il peut s’agir soit d’un affaissement, ou d’une élévation. Dans l’un de ces cas, la maison devient instable, ce qui est souvent la cause des dégâts constatés dans les maisons containers.

Alors si pendant vos enquêtes vous vous rendez compte que votre sol n’est pas assez résistant, vous ferez mieux de l’adapter en y posant une fondation adéquate. À cet effet, il existe plusieurs types de fondations adaptés aux maisons containers. Seulement après, il sera tant pour vous de vous poser cette question : Comment rendre un container habitable ?

Les types de fondations adéquates à une maison container

Le fondement de toute construction n’est-il pas le pilier de sa résistance ? Bien sûr que oui. C’est pourquoi un accent particulier est mis sur la construction des fondations de maison, quelle que soit sa nature. Il en est de même pour les maisons containers.

Ces dernières sont supportées par différents types de fondations, dont l’application est fonction du type de terrain et des préférences du constructeur.

La fondation en semelle de béton

C’est l’une des fondations les plus sûres. Pour l’avoir, le technicien aplatit la portion de terrain devant suffire à contenir la maison. Puis, il prépare du béton qu’il fait couler sur toute la surface prévue en veillant à ce que le résultat soit assez plat et régulier. Une fois la dalle coulée, il suffit d’attendre qu’elle sèche et d’y installer le container.

Plus de détail sur les fondations en semelle de béton : La semelle filante de fondation de béton

La fondation en plots de béton

Les plots sont des formes de petits piliers implantés dans le sol, avec une taille pas très élancée, environ 1 m, selon la configuration du terrain.

Il existe deux types de plots qui diffèrent l’un de l’autre au niveau de la forme. L’un circulaire et l’autre rectangulaire.

Contrairement à la semelle en béton, il n’est pas nécessaire d’appliquer les plots sur toute la surface du terrain. Il suffit de les implanter aux points stratégiques comme les angles principaux du container.

Pour plus de stabilité et de durabilité, vous pouvez choisir de planter les plots en ligne droite sur toute la longueur et la largeur. Si vous le voulez, tracez aussi des lignes de plots de manière oblique d’un angle à un autre.

Si votre terrain est de nature humide, alors ce système est l’idéal pour vous.

La fondation en radier

C’est un type de fondation presque semblable à la semelle de béton. Elle diffère de cette dernière par sa structure. En effet, le radier est une sorte de fondation superficielle qui est constituée de béton armé coulé à la surface devant accueillir la structure.

C’est une fondation qui sait corriger les imperfections du sol. En effet, elle se construit dans les zones argileuses, les terrains instables ou inondables. Les sols à faible potence ont aussi besoin de ce type de fondation pour mieux supporter votre structure.

Les fondations en blocs

Par manque de moyen, vous pouvez pour un premier temps poser votre maison container sur des fondations en blocs. Le but ici est de maintenir la structure bien équilibre pour un bon bous de temps en attendant avoir le budget nécessaire pour une fondation définitive.

Pour cela vous pouvez opter pour des crics de voiture, des briques ou morceaux de bois, de béton… Cela fait aussi office de fondation à plots.

Quelques conseils

Avant de faire venir votre maison container, préparez l’accès de l’engin de transport sur les lieux. Veillez aussi à poser la fondation, cela vous permettra de faire moins de manœuvres une fois votre boite en métal arrivée.

Pour plus de pratique, libérez de l’espace autour de la structure pour permettre de charger et de décharger les meubles et autres éléments importants. Tenez aussi compte des réglementations en vigueur sur ce type de maison.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén